Cette vidéo explique les informations basiques du système éducatif suisse. Les paramètres vous permettent d’afficher les sous-titres en arabe, italien, persan ou tigrinya.

Glossaire

Termes importants en lien avec le système éducatif suisse expliqués de A à Z

A

  • Apprentissage / formation professionnelle initiale

    La formation professionnelle initiale (ou l’apprentissage) est une première formation qui se fait généralement après l’école obligatoire, c’est celle qui est la plus fréquemment choisie par les jeunes en Suisse. Elle alterne travail pratique et travail théorique qui permettent d’acquérir des connaissances et des compétences nécessaires à l’exercice d’une profession. Elle se déroule généralement en entreprise ou en école de métiers et permet de gagner un petit salaire. L’apprentissage débouche sur des titres reconnus dans toute la Suisse.

    Le diplôme est appelé :

    • après 2 ans de formation: Attestation fédérale de formation professionnelle initiale (AFP)
    • après 3 ou 4 ans de formation: Certificat fédéral de capacité (CFC)

     

    Après un apprentissage, il est possible d’entrer directement dans le monde professionnel ou de continuer les études. L’apprentissage peut par exemple être complété par une maturité professionnelle fédérale réalisée pendant ou après la formation professionnelle initiale (pour ensuite pouvoir entrer en Haute Ecole). Les adultes ont également la possibilité de suivre une formation professionnelle initiale et d’obtenir un diplôme.

    Guide de l’apprentissage 

    Fiche d’information

  • Attestation d’admission

    Il s’agit d’un document qui permet de prouver qu’une personne a étudié dans une école supérieure ou qu’elle avait été admis-e dans une école dans son pays d’origine. Ce document doit être délivré par l’école supérieure.

  • Assistant-e social-e

    Egalement : Responsable de la gestion des cas
    Parfois : coach

    Selon ton statut, ta durée de séjour en Suisse et ton canton de résidence, tu seras pris en charge par différents services.
    Sur ce site web, nous utilisons donc le terme « assistant-e social-e » au sens large.
    L’assistant-e social-e est la personne vers laquelle tu peux te diriger en cas de problème et qui prend les décisions concernant les services que tu reçois. (Par exemple : paiement de billets ou cours de langue).

  • Association(s) d’étudiant-e-s

    Une association d’étudiant-e-s représente les intérêts de la population étudiante dans un établissement d’enseignement supérieur. La plupart des associations d’étudiant-e-s offrent des services tels que des services de conseil, des portails d’emploi et de logement.
    Le terme allemand « Studierendenschaft » est également utilisé pour désigner l’ensemble du corps étudiant.

B

  • Bachelor

    Le bachelor est le titre que l’on obtient à la fin du premier cycle d’études. Il correspond à 180 crédits ECTS, soit, en règle générale, à 3 ans d’études à plein temps.

    • Dans les universités, le cursus de bachelor propose une formation scientifique de base dans les différentes branches d’études. Les étudiant-e-s acquièrent principalement des connaissances théoriques, méthodologiques et scientifiques.
    • Dans les hautes écoles spécialisées (HES) et les hautes écoles pédagogiques (HEP), il est orienté vers la pratique et qualifie l’étudiant-e pour l’entrée dans la vie professionnelle dès l’obtention du titre de bachelor.

C

  • Certificat de fin d’études secondaires

    Diplôme, certificat ou autre document attestant des études antérieures effectuées lors du degré secondaire II. En règle générale, la dernière formation effectuée doit être certifiée par un document. Si la dernière formation n’a pas été terminée, il faut être en mesure de documenter le plus précisément possible l’orientation de la formation, son contenu et les progrès effectués par l’étudiant-e-s afin de prouver au mieux son niveau d’études.

  • Certificat de maturité professionnelle (CMP)

    Le certificat de maturité professionnelle est un complément de formation théorique qui s’acquiert pendant ou après la formation professionnelle initiale (aussi nommée apprentissage) avec certificat fédéral de capacité CFC. Cet enseignement approfondi se compose de branches de culture générale (langues, mathématiques, etc.) et de branches liées aux orientations professionnelles. Elle permet à ses titulaires de poursuivre une formation vers un bachelor d’une Haute Ecole Spécialisée du même domaine.

    Il est possible d’effectuer cette maturité selon deux voies, le temps de formation est alors différent :

    • Si la formation s’effectue parallèlement à un CFC, sa durée est de 3 à 4 ans à plein temps.
    • Si la formation est effectuée après un CFC, sa durée est généralement de 1 an à plein temps ou de 2 ans à temps partiel.

    Suite à l’obtention de ce certificat les débouchés sont multiples : marché du travail, formation professionnelle supérieure, bachelor HES et, moyennant la réussite de l’examen complémentaire passerelle, bachelor d’une haute école universitaire ou pédagogique.

  • Certificat de maturité gymnasiale (CMG)

    Le certificat de maturité gymnasiale peut être obtenu en fréquentant une école de maturité gymnasiale qui s’appelle aussi collège, lycée ou gymnase, selon les cantons, et qui prépare à un examen cantonal. La maturité gymnasiale se compose de douze disciplines ainsi que d’un travail de maturité. Ce certificat permet de poursuivre ses études dans une HEU, HEP ou une EPF. Pour poursuivre son cursus en HES, l’admission est soumise à d’autres conditions comme l’expérience professionnelle acquise ou le passage par des cours préparatoires.

  • Certification, attestation/traduction certifiée

    La certification se fait lorsqu’un diplôme étranger doit être reconnu.

    Une copie certifiée est une copie faite par un organisme officiel. Cela confirme que l’emplacement a vu le document original et que la copie correspond à l’original.
    Pour faire une copie certifiée conforme, il faut avoir le document original : les copies de copies ne peuvent pas être authentifiées.
    Un notaire public confirme avec cachet et signature que cette copie correspond au document original. L’authentification ne dit rien sur le contenu ou l’authenticité du document original.

  • Cours ou enseignement organisé

    Un cours est une unité d’enseignement d’une université ou d’une université des sciences appliquées. Il existe différents types de cours.
    Les formes de cours les plus courantes sont les cours ex cathedra, les exercices et les séminaires.

    Les cours magistraux sont généralement donnés par des professeurs, les travaux dirigés par des étudiants de semestres supérieurs. D’autres cours sont donnés par des professeurs ayant des qualifications différentes.

D

E

  • Ecole de culture générale (ECG)

    Les écoles de culture générale (ECG) sont des écoles du degré secoLes écoles de culture générale sont des écoles de formation générale et préparent spécifiquement aux formations correspondantes du degré tertiaire dans les différents domaines professionnels. Outre la culture générale, les écoles de culture générale transmettent des connaissances en lien avec un domaine professionnel spécifique (par exemple : la santé).

    Après avoir terminé l’école de culture générale (ECG), on obtient un certificat d’école de culture générale. Celui-ci permet d’accéder à une formation dans une école supérieure, notamment dans les domaines professionnels de la santé, de la pédagogie et du social.

    Il est ensuite possible d’obtenir le certificat de maturité spécialisée, qui donne accès aux hautes écoles spécialisées (HES) et aux hautes écoles pédagogiques (HEP). Pour accéder à une université, il faut passer par la passerelle.

  • Ecole de maturité gymnasiale / Gymnase / Lycée / Collège

    L’école de maturité gymnasiale, qui  selon les cantons peut être appelée gymnase, lycée ou collège, permet d’obtenir un certificat de maturité gymnasiale.
    La durée de la formation varie d’un canton à l’autre, de trois à cinq ans en Suisse romande. Les gymnases proposent un enseignement ayant pour objectif l’approfondissement des connaissances en culture générale. Les disciplines proposées sont liées aux langues et à la communication, aux sciences naturelles, aux sciences humaines, à l’histoire/géographie ainsi qu’aux activités artistiques et sportives. Au cours de l’enseignement les élèves choisissent des disciplines/domaines d’approfondissement.

    Ces écoles sont destinées principalement aux élèves ayant terminé leur scolarité obligatoire par la voie qui prépare à la maturité gymnasiale et désirant poursuivre des études dans une Haute Ecole Universitaire (HEU) ou Pédagogique (HEP) après celle-ci.

    Certaines écoles de maturité gymnasiale mettent sur pied des offres spécifiquement dédiées aux adultes.

  • Expérience dans le monde professionnel

    Il peut s’agir d’un stage ou alors d’une expérience dans un domaine professionnel.

    IMPORTANT: Les universités de sciences appliquées exigent généralement une expérience professionnelle dans le même domaine d’études pour être admis-e à un programme d’études. La durée est généralement comprise entre 6 et 12 mois et varie en fonction du programme de diplôme. As-tu un certificat de stage ou d’expérience professionnelle qui confirme ton expérience professionnelle ? Ajoute-le à ton dossier de candidature.

F

  • Formation secondaire

    Une formation secondaire est considérée comme une deuxième formation si elle fait suite à une première formation déjà terminée. Il y a généralement de plus faibles chances d’obtenir un soutien financier pour une formation secondaire. Par contre, dans le cas d’une formation professionnelle initiale, apprentissage, qui n’a pas été terminée, le nouvel apprentissage est considéré comme une nouvelle formation initiale et non comme une formation secondaire.

H

  • Hautes écoles (HE)

    Les Hautes Ecoles proposent des formations du domaine tertiaire et font de la recherche.
    Il existe en Suisse trois types de hautes écoles : les hautes écoles spécialisées (HES), les hautes écoles pédagogiques (HEP), et les hautes écoles universitaires (HEU) dont font partie les universités cantonales et les écoles polytechniques fédérales (EPF). Les HEU sont actives dans la recherche fondamentale, qui nourrit également leur enseignement, alors que les HES et les HEP ont une plus forte orientation pratique et sont spécialisées dans la recherche appliquée. Ces hautes écoles proposent des filières d’études menant au titre de bachelor ou de master ainsi que des formations continues. Elles offrent également des cours de perfectionnement.
    Il existe aussi d’autres Hautes écoles privées qui donnent des enseignement en théologie par exemple.

  • Haute Ecole Spécialisée (HES)

    En Suisse, les hautes écoles spécialisées (HES) sont réparties en sept régions, cela représente une soixantaine de hautes écoles. Une HES à distance ainsi qu’une HES privée, reconnue par la Confédération, complètent l’offre existante.

    Les HES proposent des formations de niveau haute école axées sur la pratique. Elles proposent une large offre d’études : sport,  informatique, médical, santé, travail social, design et arts visuels, économie, services, ingénierie, architecture, musique et arts de la scène,agronomie, technique du bois, technique automobile. Ces formations sont étroitement liées avec le métier et conformes au domaine d’activité.Elles sont orientées vers une entrée rapide dans le monde professionnel et proposent également divers cursus en emploi ou à temps partiel.

    La formation en HES se termine par l’obtention d’un Bachelor ou d’un Master. Les écoles proposent aussi une formation continue, il est par exemple possible d’obtenir ensuite un Diplôme d’étude avancées (DAS – Diploma of Advanced Studies), un Master d’études avancées (MAS – Master of Advanced Studies) ou un Certificat d’études avancées (CAS – Certificate of Advanced Studies).
    Au contraire des Universités, les HES font aussi de la recherche appliquée et du développement.

    Le nombre d’étudiants et étudiantes trouvant un emploi dans l’année suivant l’obtention leur diplôme est très élevé.

M

N

  • Numéro AVS

    Le numéro AVS est personnel, il est nécessaire pour l’assurance vieillesse et survivants (AVS).

    • Les personnes réfugiées reconnues (statut B) et les apatrides: sont automatiquement assurées auprès de l’AVS, au même titre que les Suisses à partir de l’âge de 20 ans ou dès qu’elles commencent une activité lucrative.
    • Les personnes admises à titre temporaire (statut F) et les demandeuses d’asile (statut N): reçoivent un numéro AVS, mais ne sont tenus de cotiser que s’ils exercent une activité lucrative.

    Le numéro de la personne assurée figure sur la carte d’assurance maladie et sur l’attestation d’assurance personnelle AVS/AI.

    Une personne assurée qui n’a ni carte d’assurance maladie ni certificat d’assurance AVS/AI s’adresse à sa caisse d’indemnisation pour obtenir une carte d’assurance.

    Tu trouveras ici de plus amples informations sur l’AVS/AI spécifiquement pour les personnes reconnues comme réfugiées ou apatrides.

P

  • Pilier primaire/principal

    Le pilier primaire est le domaine principal d’études qu’un-e étudiant-e choisit. Si l’exigence du sujet principal (majeur) est inférieure à 180 ECTS (au baccalauréat), un sujet mineur est sélectionné. Cela permet aux étudiant-e-s de combiner différents domaines d’études.

  • Pilier secondaire

    Il s’agit du deuxième domaine d’études choisi. Le pilier secondaire comprend moins d’ECTS que la matière principale, généralement 60 ECTS au Bachelor et 40 au Master.

  • Pilier unique

    Le cursus est unique, cela signifie qu’une seule branche est enseignée. Il n’est pas possible de choisir un pilier secondaire avec une autre branche. Le sujet d’étude s’étend sur toute la période d’études (soit 180 ECTS en Bachelor et 120 ECTS en Master). Aucun sujet mineur ne peut être sélectionné.

  • Profession réglementée et profession non réglementée

    Certaines professions sont réglementées en Suisse. Cela signifie que, pour les exercer, il faut posséder des qualifications professionnelles jugées équivalentes. Ainsi, il s’agit de faire reconnaître les qualifications professionnelles étrangères.

    Il existe aussi certaines professions qui ne sont pas réglementées. Dans ce cas, il n’est en général pas nécessaire de faire reconnaître le diplôme étranger.

    L’administration fédérale propose une liste des professions réglementées.

  • Programme de cours

    Un catalogue de cours détaillé est une liste de tous les cours offerts dans une école au cours d’un semestre. En plus du titre, la liste contient également une description des cours.

Q

  • Qualification

    Il s’agit de la compétence d’une personne acquise par la formation ou l’expérience dans son domaine de travail. Une qualification doit généralement être documentée par les diplômes et certificats correspondants.

R

S

  • Sciences naturelles

    Les sciences naturelles sont un terme générique pour désigner toutes les sciences qui traitent et étudient les phénomènes de la nature. Nous travaillons avec l’analyse, la mesure et la comparaison. Un des buts des sciences naturelles est de trouver des lois dans les processus de la nature.

  • Sciences sociales et humaines

    Les sciences sociales et humaines sont un terme collectif pour désigner l’ensemble des sciences qui utilisent différentes méthodes pour examiner des sujets liés à des phénomènes culturels, intellectuels, médiatiques, sociaux ou sociologiques, historiques, politiques et religieux.

  • Services sociaux

    Les services sociaux désignent, l’ensemble des institutions, publiques ou privées, assurant ce que l’on appelle en général le travail social c’est-à-dire la protection des personnes vulnérables (ou fragiles) de par leur situation économique (pauvreté), médicale (handicap), leur âge (enfance et vieillesse), leur isolement social (délinquants, sans-abris) ou linguistique.

    La conception de l’aide sociale est mise en place différemment dans chaque canton, mais est régie au niveau fédéral par une Loi fédérale sur la compétence en matière d’assistance des personnes dans le besoin.

    Lorsqu’une personne reçoit de l’argent ou des avantages matériels d’un service social, c’est généralement par le biais d’un-e assistant-e social-e qui est responsable des décisions qui la concerne ou des avantages qui sont reçus.

  • Supplément au diplôme pour les personnes réfugiées

    Un supplément au diplôme est une description de vos études supérieures antérieures. Il montre comment le Swiss ENIC classerait ce diplôme si tous les documents étaient disponibles. Lorsque la personne réfugiée ne peut pas fournir son diplôme ou tous les documents l’y concernant, une description du diplôme est utile.
    Il est possible de demander à Swiss ENIC un supplément au diplôme si tous les documents relatifs à la formation antérieure ne sont pas à disposition. Ce document peut aider à expliquer le contenu du diplôme dans le cas d’une demande de poursuivre d’études ou de recherche d’un emploi.

     

T

  • Table de conversion des notes – Reconnaissance des équivalences

    Une table de conversion est une liste qui donne une vue d’ensemble de le système d’évaluation dans un autre pays et la compare avec l’échelle de classement suisse. Un tableau de conversion des notes est utile pour reconnaître le diplôme étranger en Suisse.
    Vous trouverez ici un site web utile pour créer votre tableau de conversion des notes.

U

  • Université / Haute Ecole Universitaire (HEU)

    En Suisse, l’université se compose des universités cantonales et des écoles polytechniques fédérales. Les HEU proposent un large éventail de programmes d’études académiques menant à un bachelor HEU, à un master HEU, à un doctorat (PhD) et à d’autres titres de formation continue. Elles préparent, à travers des cours théoriques, à l’exercice d’activités professionnelles à responsabilités qui requièrent l’application de connaissances et de méthodes scientifiques.

    Les onze universités cantonales (quatre en Suisse romande, six en Suisse alémanique et une en Suisse italienne) proposent un large choix de branches d’études, allant des lettres aux sciences naturelles, en passant par les sciences sociales, le droit, l’économie ou encore la médecine.

    Les deux écoles polytechniques fédérales sont basées à Lausanne, l’EPFL et à Zurich, l’EPFZ.

    • L’EPF de Lausanne joue un rôle prédominant dans les domaines des neurosciences, de la micro et nanotechnologie en Suisse, elle permet l’enseignement dans les domaines des sciences de base, de l’ingénierie, de l’informatique et de l’architecture.
    • L’EPF de Zurich possède une renommée internationale et favorise les échanges avec des universités du monde entier. Elle propose plusieurs filières uniques en Suisse, telles que les sciences agronomiques, les sciences alimentaires et les sciences militaires.
zusätzliche Sprachen »