• Êtes-vous réfugié-e-s en Suisse et souhaitez-vous y faire reconnaître votre diplôme, commencer ou continuer à étudier? 
  • Vous conseillez et guidez des personnes réfugiées et avez besoin d’informations concernant les études?  
  • Souhaitez-vous mettre sur pied un projet pour la promotion des personnes réfugiées hautement qualifiées? 

Alors contactez-nous. Perspectives – Études vous soutient avec son savoir-faire et son réseau.  

Projet en bref

Minimum 1 sur 10 personnes réfugiées en Suisse sont au bénéfice d’un diplôme de maturité ou d’un diplôme d’une haute école. Malgré cela, le chemin jusqu’aux hautes écoles suisse pour les personnes ayant fui leur pays est ardue. Il manque de cours de langue financés jusqu’au niveau C1, qui sont pour beaucoup de hautes écoles une condition préalable à une immatriculation. En outre, la reconnaissance des prestations déjà effectuées et des diplômes est complexe et reste souvent sans succès. Si toutefois une immatriculation devait aboutir, la question du financement des études est encore un défi supplémentaire.   

L’Union des étudiant-e-s de Suisse (UNES) s’engage ainsi pour plus d’égalité des chances pour les personnes réfugié-e-s et a lancé en 2016 le projet Perspectives – Études. Allez à la prise de position et aux revendications | 2016 

Pendant la première phase du projet de 2016 à 2019 des projets en faveur des personnes réfugiées ont été créés dans près de 20 hautes écoles suisses. Plus de 600 personnes ont participé en tant qu’auditeurs et auditrices libres à des cours académiques et plus de 700 étudiant-e-s les ont soutenu-e-s dans cette démarche. Malgré le nombre élevé de participant-e-s, seul un petit nombre de personnes réfugiées ont plus s’immatriculer régulièrement. Les divers obstacles systémiques restent d’actualité. Allez au rapport finale (analyse de l’impact du projet) sur la première phase du projet | 2016-2019 

Pour que la situation s’améliore et pour que plus de personnes réfugiées puissent étudier de manière régulière, il faut repenser la manière d’envisager les hautes écoles et la politique d’intégration. La phase actuelle du projet 2019 à 2022 se concentre donc sur trois domaines : 

1) ADVOCACY & LOBBYING 

Quoi : le travail d’advocacy et de lobby de Perspectives – Études se concentre sur les parlements au niveau cantonal et fédéral ainsi que sur les hautes écoles. Dans le cadre du groupe de travail « Intégration par la formation » en octobre 2020, des réfugié-e-s étudiant-e-s et des acteurs et actrices du domaine des hautes écoles ont élaboré des requêtes actuelles pour l’accès aux hautes écoles qui posent les bases du travail politique actuel.  

Comment : campagne nationale Éducation pour toutEs – maintenant ! en collaboration avec le SSP et sosf, lobbying et travail parlementaire, campagne dans les hautes écoles en coopération avec les projets locaux des hautes écoles.  

2) RÉSEAUTAGE & SENSIBILISATION 

Quoi : les spécialistes des domaines de l’intégration et de la formation ont besoin d’informations sur la manière de soutenir les personnes réfugiées sur leur chemin pour accéder aux études. Perspectives – Études organise des rencontres d’informations et de réseautage et rassemble des acteurs et actrices de ces domaines.  

Comment : Community of Practice (CoP), rencontres de réseautage, table ronde, infoattacks par email, évènements d’informations pour spécialistes, Médias et relations publiques 

3) CAPACITY BUILDING 

Quoi : en Suisse, il existe actuellement dans plusieurs hautes écoles des projets et initiatives (allez à l’aperçu) qui guident les personnes réfugiées sur leur voie aux études et qui les accompagnent pendant les études. Perspectives – Études travaille en étroite collaboration avec les projets et promeut les compétences et l’échange de connaissances dans les projets locaux des hautes écoles.  

Comment : journées de formations intrarégionales et toolkits, rencontres de réseautage, échanges bilatéraux & coaching, informations sur l’accès aux hautes écoles en Suisse 

 

(1) Étude «Geflüchtete Familien» 2017, Gnesa 2018 

L'équipe du projet

Ann-Seline Fankhauser | Coordinatrice de projet

Sabine Zurschmitten | Coordinatrice de projet & responsable du dossier politique

Marina Bressan | Coordinatrice de projet & responsable communication

Line Magnanelli | Assistante de projet

zusätzliche Sprachen »